Autisme et syndrome d’Asperger

Autisme et syndrome d’Asperger : une définition issue de notre étude

Au travers de notre étude intitulée « accès et maintien dans l’emploi des personnes porteuses du syndrome d’Asperger et autistes de haut niveau », restitution d’une grande étude terrain nationale et internationale menée entre décembre 2014 et septembre 2015, la définition suivante de l’autisme est donnée :

« L’autisme, également appelé Troubles du spectre autistique (TSA), est désormais défini prioritairement comme un handicap aux origines multifactorielles y compris génétiques.

D’un point de vue médical, l’autisme est caractérisé par un ensemble de troubles du développement humain caractérisés par une interaction sociale et une communication inhabituelles, avec des comportements spécifiques et parfois répétitifs.

Sa prévalence, en constante réévaluation, est, de manière consensuelle, estimée à environ 1 % de la population, en France comme dans les autres pays où des études ont pu être menées.

Le syndrome d’Asperger partage avec les autres formes d’autisme des difficultés dans les interactions sociales, associées à des intérêts restreints et/ou des comportements répétitifs, mais sans retard dans le développement du langage ni déficit intellectuel.

Il se distingue de l’autisme de haut niveau par l’apparition précoce du langage, ce qui confère à ceux qui en sont porteurs un développement différent. La distinction entre syndrome d’Asperger et autisme de haut niveau tend cependant à disparaître des classifications, du fait notamment des possibilités d’évolution des personnes autistes ainsi que de la difficulté à distinguer clairement ces formes d’autisme des autres troubles autistiques.

Le syndrome d’Asperger est par excellence un handicap lié à des normes sociales plus qu’à une déficience intrinsèque ; certaines personnes diagnostiquées préfèrent ainsi appeler les non Asperger « neurotypiques », pour insister sur cet aspect.

On rappellera par ailleurs que selon la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) des Nations Unies, « par personnes handicapées on entend des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres. » »

Retrouvez l’intégralité de cette étude d’« accès à l’emploi des personnes porteuses du syndrome d’Asperger et autistes de haut niveau » téléchargeable sur le lien suivant : Restitution de l’étude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *